Politiques d’inclusion des identités

La transformation et la radicalisation politique des UEEH ces dernières années, et des mouvements transpédégouines en général, m’ont amené à réfléchir à l’impact de nos stratégies d’organisation sur les problématique d’inclusion et d’exclusion des personnes.

L’autogestion et les prises de décisions au consensus sont régulièrement critiquées pour les exclusions qu’elles amènent. En effet, ces modes de participation et d’organisation conduisent à ce que les seules personnes participantes soient celles qui en sont capables, sans que personne ne se sente responsable ou mandatée pour rendre l’espace inclusif aux personnes ne prenant pas part à l’organisation.

Les raisons faisant qu’une personne ne puisse pas s’impliquer sont nombreuses : handicap, manque de temps ou d’énergie, manque de compétences comme parler la langue utilisée, avoir une concentration suffisante pour tenir plusieurs heures de réunion, maîtriser des techniques de langage et de prise de parole en AG, …

En conséquence, on assiste, dans le milieu en général et aux UEEH en particulier, à une désertion des activités par les personnes exclues de l’organisation : pmr1, personnes plus agées, non-francophones, personnes non-habituées aux débats et discussions en grands groupes, malades, personnes ne maîtrisant pas les rhétoriques féministes, …

Les UEEH sont traditionnellement un lieu d’échange de savoirs et d’expériences où se retrouvent des personnalités variées. Le tournant féministe et autogestionnaire pris par les UEEH ces dernières années est une expérience intéressante et attire un public plus politisé. Pour autant, il me semble nécessaire, tout en gardant le développement politique actuel, de réfléchir aux stratégies d’inclusion que nous pouvons mettre en place pour faire revenir aux UEEH les populations qui en sont parties.

Je ne propose pas de transformer les UEEH en Solidays, mais de compléter le projet actuel avec des réflexions globales sur l’accessibilité de la manifestation et de son organisation. En se posant ces questions ensemble et en identifiant les besoins particuliers des personnes exclues, nous pouvons développer des réflexes individuels qui permettront une meilleure inclusion en général et mettre en place une dynamique globale d’ouverture aux personnes trop souvent oubliées.

Pour cela, nous pouvons travailler sur une charte rassemblant des principes d’inclusivité auxquels devront répondre les projets proposés. Par exemple faire en sorte que les plages horaires des repas soient toujours laissées libres afin que les personnes prenant des traitements à heures fixes aient la possibilité de le faire.

Ou encore proposer des activités dès 8h pour les personnes dont les rythmes de vie les font se lever tôt. A quand des ateliers yogas pour permettre aux personnes déjà réveillées et à celles pas encore couchées de se rencontrer ?

On pourrait également penser systématiquement les stocks du bar pour proposer un meilleur choix de softs pour les personnes qui ne boivent pas d’alcool pour des raisons politiques, médicales, ou d’interactions avec d’autres substances2.

Ou bien penser à rédiger les textes diffusés sans jeux de mots ou tournures compliquées pour faciliter la traduction. Voire s’auto-traduire pour l’organisation via email, au moins avec un service de traduction en ligne (Google Translate est ton ami !).

Ou proposer en début de semaine des ateliers pour les personnes qui débarquent : « Les trans pour les nullEs » (atelier proposé en 2008), « Le validisme » (brochure proposée en 2012), « Eviter les sangliers » (texte inclus dans le livret de la participantE en 2013), « Introduction au féminisme queer / radical », …

Ces exemples ne sont qu’un début de réflexion sur le sujet et mériteraient d’être étayés. Rejoignez le groupe de travail sur l’inclusivité aux UEEH pour participer !3

1 Personnes à Mobilité Réduite

2 Non, le choix jus de carottes ou jus de betteraves de 2009 n’est pas suffisant…

3 On est au moins 2, et on n’a pas vraiment trop commencé, mais si vous écrivez à contact|at|ueeh.net, vous devriez nous trouver.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s