Je suis riche et j’assume.

Je suis né dans une famille blanche et bourgeoise. Mes parents ont des thunes et j’en profite bien, puisqu’ils me paient des études, un appart et de l’argent de poche.

Tout cela fait que j’ai été éduqué comme une personne riche, c’est-à-dire que quand je pars sur les routes « à l’aventure », je sais que je peux toujours me payer un billet de train ou une chambre d’hôtel si quelque chose déraille. De fait, on ne prend pas les mêmes risques quand on a des revenus différents. Cela me permet également de trouver « normal » de payer un café plus de 5€ dans certains endroits, parce que c’est issu du commerce équitable, que c’est en plein centre de Paris, … Et par-dessus tout, je n’ai pas besoin de travailler. Je suis donc libre de me prélasser sur mon fauteuil toute la journée. (Parce qu’il ne faut pas croire que les étudiants révisent, ils font seulement semblant).

D’un point de vue militant, c’est quelque chose de très intéressant, parce que ça me permet de voyager pour rencontrer des gens et monter des projets, je peux donner de mon temps dans des associations trop chouettes, j’ai les formations nécessaires pour apporter un soutien administratif et financier, …

Malheureusement, il m’arrive aussi d’avoir des réflexes de personne bourgeoise. Par exemple de proposer à des potes d’aller se faire une bouffe, sans réfléchir que certains n’en auront pas les moyens. Ou encore de partir en vacances au soleil et de rentrer exhiber mon superbe bronzage devant ceux qui triment pour joindre les deux bouts.

Lire la suite « Je suis riche et j’assume. »

Publicités

L’éthique, une notion issue de la pensée dominante.

Dans les écoles supérieures réservées aux enfants bourgeois (puisque mes parents la payent quelques milliers d’euros par an), nous avons des cours d’ « éthique ». A première vue, ça parait vachement bien. Après avoir suivit le cours, on se rend compte que ce n’est peut-être pas si simple que ça…

Lire la suite « L’éthique, une notion issue de la pensée dominante. »