C’est quoi le Care ?

Le Care, c’est un peu un concept fourre-tout, qu’on ne traduit pas en français pour lui permettre de garder un peu de flou. C’est un truc qu’on ressent, quelque part entre l’attention à l’autre, le gif de chaton, l’empathie et le #soutien. On parle de care, sans trop savoir si on fait référence à l’éthique du care, au travail du care, à l’auto-support communautaire, et en faisant un peu référence à tout ça en même temps. Des fois, twitter, ça ressemble à une assemblée de sorcières féministes qui touillent des grands chaudrons de concepts théoriques. Quelle que soit la recette, on versera le résultat dans une petite fiole, posée sur l’étagère des « outils contre le patriarcat », entre les crins de licornes et les racines de Belladone.

Une fois n’est pas coutume, je vous propose de démystifier un peu tout ça, avec beaucoup de Wikipédia, une pincée d’histoire et deux doigts de théorie.

Lire la suite « C’est quoi le Care ? »

Publicités

Identités en questions

Ces derniers temps, j’ai vu passer pas mal de choses autour des définitions des identités non-binaires et des orientations asexuelles et aromantiques. Dont pas mal de choses assez problématiques.

Je pense que la pensée politique se développe par l’analyse et la critique. Réfléchir aux questions d’identités, d’oppressions, d’orientations, … c’est un cycle de questionnements, de solutions, de critiques, de re-questionnements, d’adaptation de la solution, … Et c’est hyper important que nous gardions entre nous la possibilité de débattre, de se questionner, de critiquer et d’entendre les critiques, … Mais pour ça, d’une part les critiques doivent être constructives (c’est à dire qu’elles doivent faire avancer la réflexion) et argumentées (parce que si tu es seul à comprendre ta critique, on va pas avancer tous ensemble) ; et d’autre part on doit être prêt à se remettre en question, et considérer qu’une critique peut être une invitation à la discussion et pas nécessairement une négation invisibilisante d’un ressenti minoritaire.

Lire la suite « Identités en questions »